actualité

Le massage contre la distanciation sociale ? Un documentaire Arte sur le toucher

 le pouvoir des caresses et du massageLe samedi 6 mars 2021, Arte a diffusé un documentaire pointu et fascinant sur le toucher. La réalisatrice Dorothee Kaden y analyse notre besoin vital de contact physique. Pour les animaux sociaux que nous sommes, le toucher est un des fondements de notre développement psychique, physique et social. En pleine pandémie, les mesures de distanciation sociale contraignent ce besoin et ont un impact important sur notre santé. Des conséquences néfastes que le massage bien-être pourrait éviter.

Le toucher permet d’exprimer nos émotions profondes

Dès les premiers mois de notre vie, le toucher est essentiel. Il est notre premier rapport au monde. Les nourrissons ignorent l’étendue du monde et sa complexité. Ils le perçoivent d’abord par le contact immédiat de leur peau. La chaleur d’un autre corps, la douceur d’une caresse affectueuse, voilà autant de premiers contacts qui permettent de bâtir un rapport rassuré au monde.

Plus tard, dans la vie d’adulte, le toucher garde un caractère quasiment sacré. Notamment parce que des interdictions nombreuses et légitimes s’y opposent souvent. Le toucher est de moins en moins exploratoire et de plus en plus intime. Se laisser toucher, toucher soi-même avec tendresse, voilà autant de gestes forts qui nous permettent de créer des liens profonds au-delà des mots.

Un lien profond dont notre psyché a besoin. D’ailleurs, c’est l’un des fondements de la massothérapie. Le massage bien-être n’impacte pas seulement nos muscles et notre peau. En nous offrant un contact physique bienveillant et professionnel, il nous permet de laisser nos émotions les plus profondes s’exprimer, se manifester et s’évacuer. Ce besoin profond de contact physique, c’est justement ce que le documentaire de Dorothee Kaden propose d’explorer par la voie scientifique.

Covid-19 et distanciation sociale : l’impact du sans contact pour notre santé

Surtout, ce documentaire Arte s’interroge sur l’impact de la crise sanitaire actuel sur notre besoin de contacts physiques. Puisque nous sommes des animaux sociaux dont les premiers contacts sont ceux du toucher, le cinquième sens prend une place essentielle dans nos vies et l’assouvissement de nos besoins. Alors, quand une pandémie comme celle du coronavirus nous empêche de toucher et d’être touché, quelles conséquences cela a-t-il ?

Il est encore beaucoup trop tôt pour le dire avec certitude. Les conséquences de la crise sanitaire sur notre santé mentale se font déjà sentir. Les dépressions et l’anxiété augmentent énormément dans toutes les tranches de la population. Néanmoins, il est difficile d’évaluer la place qu’occupe la perte du contact physique dans cet ensemble. L’isolement physique et moral, la peur de l’avenir et la crainte de la maladie jouent évidemment un rôle important.

Malgré tout, le documentaire de Dorothée Kaden essaye de réfléchir à la question et de nous proposer des solutions. Avec l’aide de nombreux scientifiques qualifiés, elle explore toutes les dimensions de ce besoin essentiel. Le résultat, c’est un documentaire fascinant sur l’un de nos sens les plus importants. Un sens majeur qu’il est extrêmement rare de perdre et qui serait peut-être à l’origine de notre sociabilité.

Le massage bien-être pour garder le contact avec notre toucher

Au milieu de cette période aseptisée et sans contact physique, les Français sont nombreux à prendre rendez-vous chez une praticienne bien-être. Dans leurs salons et leurs instituts, les clients retrouvent les bienfaits du contact physique. Actuellement, le massage bien-être apparaît comme la manière idéale de soigner notre manque de contact physique et ses impacts sur notre santé.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’un contact intime ou sexuel comme celui qui peut parfois aussi manquer. Dans le massage bien-être, il s’agit d’un contact plus essentiel à la psyché. Or, le massage est une technique de bien-être qui repose justement sur notre besoin essentiel du toucher. Au-delà de la manipulation technique des muscles qui permet de les détendre, le massage nous permet de renouer avec notre cinquième sens.

En temps normal, s’offrir régulièrement un massage chez une praticienne bien-être a de nombreuses vertus pour la santé physique et morale. En période de pandémie et de distanciation sociale imposée, ces vertus sont encore plus nombreuses. Notamment, parce que le massage vient compenser les contacts simples et naturels qui nous manquent désormais au quotidien.

Combien coûte un massage bien-être ?

Le massage pour prendre soin de sa santé physique et morale oui, mais à quel prix ?

Le prix d’un massage bien-être varie selon deux critères : le lieu où vous vous faites masser et le massage que vous choisissez. Si on devait proposer une approximation large, on pourrait estimer qu’une heure de massage coûte entre 50 et 100 €

Combien coûte un massage à Paris ?

Dans la capitale, une heure de massage coûte généralement entre 70 et 100 €.

Il est possible de trouver des tarifs beaucoup plus élevés dans des hôtels de luxe ou des spas s’adressant à une clientèle particulièrement aisée.

Combien coûte un massage en province ?

En province, les prix des massages sont un peu moins élevés qu’à Paris. Ainsi, une heure de massage coûtera entre 50 et 80 € en moyenne.

Une fois de plus, tout dépend de là où vous souhaitez vous faire masser. Un massage dans un palace d’une grande ville de province coûtera beaucoup plus cher que dans un salon d’une ville moyenne.

Quels sont les meilleurs massages pour la santé ?

Tous les massages ont un impact positif sur la santé, sur le corps et sur l’esprit. Comme l’explique très bien le documentaire Arte de Dorothee Kaden, c’est notamment grâce à notre besoin essentiel de contacts physiques. Néanmoins, tous les massages bien-être n’ont pas exactement le même impact sur notre corps et notre moral.

Voici donc les principaux bienfaits des massages les plus fréquemment proposés :

  • Le massage lymphatique (massage drainant) aide à éliminer, raffermit la peau et le corps et offre une grande détente

  • Le massage shiatsu travaille les muscles en profondeurs pour les détendre efficacement. Il est idéal pour les personnes très tendues et sportives.

  • La réflexologie plantaire est parfaite pour équilibrer l’organisme, ses organes et ses différentes fonctions

  • Le massage californien est un massage très léger qui se concentre principalement sur la détente justement par le biais d’un contact physique doux

  • Le massage suédois est efficace pour raffermir les muscles et tonifier le corps

  • La relaxation coréenne permet d’éliminer les tensions physiques et psychiques
  • Le massage du visage permet de raffermir la peau et de rajeunir les traits. On l’appelle aussi massage liftant

  • Le massage assis est idéal pour se dénouer le haut du corps

  • Le massage ayurvédique est réputé pour détoxifier le corps

Les massages n’exigent pas tous le même protocole. Certains nécessitent d’utiliser de l’huile et d’autres non. Si vous avez des préférences ou des besoins spécifiques, n’hésitez pas à poser des questions à la praticienne bien-être. Pensez également à la renseigner sur vos éventuelles pathologies et contre-indications.

Le toucher, un contact vital pour traverser la crise sanitaire

Alors que le coronavirus ne recule pas et que le désespoir se creuse une place dans notre quotidien, les massages et tous les métiers qui leur sont rattachés apparaissent comme un ilot de bien-être dans la morosité ambiante. Une occasion de prendre soin de soi, mais aussi des autres en leur offrant une séance entre les mains d’une praticienne bien-être professionnelle.

Contre la distanciation physique qui se mut progressivement en distanciation émotionnelle, le massage bien-être est une solution possible.

En tout cas, c’est ce que semble nous dire le documentaire Arte Le pouvoir des caresses – Le toucher, un besoin vital de Dorothee Kaden, disponible gratuitement ici jusqu’au 31 mai 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *