Catégories
Santé

Pourquoi les Français souffrent-ils plus du syndrome des jambes lourdes ?

jambes lourdes massage molletLe syndrome des jambes lourdes est bien connu à travers le monde, mais la moyenne des Français qui en souffre est étonnamment élevée. Pourquoi ? C’est une histoire longue de plusieurs siècles et qui commence avec Napoléon ! Aujourd’hui, on le prend très au sérieux, car il peut indiquer un dysfonctionnement du système lymphatique ou de la circulation sanguine. S’il nécessite parfois un traitement médical, on peut aussi soulager ce syndrome grâce au massage drainage lymphatique.

Pourquoi a-t-on les jambes lourdes ?

La sensation d’avoir les jambes lourdes est due à un mauvais fonctionnement de la circulation sanguine. Plus précisément, c’est un dysfonctionnement du retour veineux qui est à l’origine des jambes lourdes.

Effectivement, la circulation sanguine fonctionne grâce à deux réseaux de vaisseaux essentiels :

les artères qui partent du cœur pour alimenter tous les organes et les tissus du corps. Elles permettent au sang de transporter l’oxygène et les nutriments jusque là où ils sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Les veines qui partent des extrémités du corps pour retourner au cœur. Elles permettent de transporter tous les déchets et le gaz carbonique que nos cellules produisent.

Le problème, c’est qu’avec le temps, les parois veineuses peuvent perdre en tonicité. La pression du flux sanguin, l’effet de l’apesanteur quand on passe beaucoup de temps debout et la chaleur dilatent nos veines. Résultat, le sang est moins bien pompé par le cœur et a du mal à y retourner. Il stagne dans les veines et on parle alors de stase veineuse. C’est cette stagnation qui va donner l’impression que nos jambes sont alourdies.

Jambes lourdes et phlébites : surveiller son réseau veineux

Les jambes lourdes sont un phénomène gênant et parfois douloureux. Dans de nombreux cas, surtout chez les plus jeunes, ce n’est rien d’autre qu’un désagrément. Cependant, il ne faut pas pour autant prendre ce problème à la légère. La stase veineuse est mauvaise pour la santé et une circulation sanguine défaillante peut avoir de nombreuses conséquences.

Parmi les conséquences les plus graves, on trouve la phlébite, aussi appelée thrombose veineuse profonde. Elle désigne la formation d’un caillot sanguin dans le système veineux. Ce caillot peut totalement bloquer la circulation ou se déplacer dans le réseau et provoquer des embolies pulmonaires ou des AVC.

Quels sont les symptômes de la thrombose veineuse ?

Il est important d’apprendre à reconnaître les symptômes de la phlébite. La formation d’un caillot sanguin est un problème grave, mais il peut être presque sans conséquence s’il est repéré rapidement.

Les principaux symptômes sont :

La peau du membre touché est tendue et rigide

Le membre (souvent la jambe) est gonflé

Vous remarquez un gonflement plus marqué au niveau des articulations (cheville et genou)

La peau du membre change : pâleur (manque d’irrigation sanguine), rougeur (le sang stagne), teinte bleuâtre (le caillot se trouve dans le réseau veineux superficiel)

Vous ressentez des fourmillements et une envie irrépressible de bouger le membre concerné

Vous ressentez une chaleur intense dans le membre

Votre membre vous fait mal, la douleur est intense et ne s’apaise qu’en surélevant le membre pour aider le sang à en partir

Quelles sont les causes de la phlébite ?

Les causes d’une phlébite sont nombreuses et variées. Néanmoins, elles ont presque toutes un point commun : le sang ne circule pas assez bien dans la zone concernée. Ainsi, le fait de rester assis trop longtemps sans se dégourdir les jambes est un facteur de risque important. Les longs voyages en avion sont risqués pour les personnes sujettes aux phlébites.

Par ailleurs, l’insuffisance veineuse, à l’origine de la sensation d’avoir les jambes lourdes, est aussi un facteur de risque important. Il est aggravé si l’on souffre d’hypertension artérielle, car tous les réseaux sanguins du corps sont alors moins performants. Enfin, l’âge, un mode de vie sédentaire et un travail de bureau augmentent vos risques d’insuffisance veineuse, de mauvaise circulation sanguine, et donc de thrombose.

Comment se protéger des phlébites ?

Pour diminuer les risques de phlébites, on peut appliquer plusieurs bons comportements :

Se dégourdir les jambes au moins 10 minutes toutes les deux heures

Pratiquer une activité physique suffisante et régulière

Surveiller son alimentation pour limiter les risques d’hypertension

Porter des bas de contention quand on reste assis trop longtemps (la pression qu’ils exercent vient compenser l’insuffisance veineuse en rétrécissant les veines)

Consulter un médecin (il pourra vous prescrire des anticoagulants si c’est nécessaire)

Pratiquer régulièrement des massages, notamment lymphatiques et drainants, pour prendre soin de sa circulation sanguine

Pourquoi les Français souffrent-ils plus des jambes lourdes que les autres ?

C’est un fait médical surprenant, mais les Français souffrent particulièrement de thrombose en comparaison aux autres pays du monde et de l’Europe. En fait, cette situation est due à l’une des nombreuses décisions de l’Empereur Napoléon 1er. Quand il s’est lancé à la conquête de l’Europe, puis de la Russie, il a formé une armée qui atteint les 500 000 hommes. Cependant, pour faire partie de cette armée, il ne fallait pas souffrir du syndrome des jambes lourdes.

Effectivement, les soldats de l’armée napoléonienne devaient marcher plus de dix heures par jour pendant des mois. Ceux qui souffraient d’insuffisance veineuse ne pouvaient donc pas suivre le rythme. Résultat, ils sont restés à l’arrière, loin du front. Or, les campagnes napoléoniennes se sont mal finies : l’armée de 500 000 hommes est revenue de Russie avec moins de 50 000 hommes.

Les campagnes napoléoniennes ont donc eu pour conséquence d’augmenter d’un seul coup le taux de personnes souffrant d’insuffisance veineuse dans la population française, mais aussi européenne puisque l’armée napoléonienne était également composée des armées précédemment vaincues. Or, cette insuffisance est partiellement génétique. Résultat, dix générations plus tard, les Français sont particulièrement atteints par le phénomène.

Comment faire passer la sensation des jambes lourdes ?

L’une des meilleures solutions contre les jambes lourdes, c’est le massage. Presque tous les types de massages seront bons pour votre circulation sanguine et aideront à diminuer la sensation d’avoir les jambes lourdes. Cependant, on recommande surtout le drainage lymphatique.

Si vous souffrez particulièrement de vos jambes lourdes, précisez-le à la praticienne bien-être qui s’occupe de vous. Elle pourra sans doute vous proposer un massage à l’huile spécialement conçu. Effectivement, certaines huiles essentielles sont connues pour leurs bienfaits sur la circulation sanguine. D’autres offrent une sensation de froid intense qui est excellente contre les jambes lourdes.

Si vous n’avez pas accès à un salon de massage bien-être et que vos jambes lourdes vous font trop souffrir, vous pouvez essayer ces autres techniques :

Refroidissez vos jambes : utilisez le jet d’eau de la douche ou plongez simplement vos pieds dans une bassine. L’objectif doit être de réduire le diamètre de vos veines sous l’effet du froid et relancer ainsi la circulation sanguine

Dormez les pieds surélevés : bien souvent, un simple coussin sous les pieds pendant la nuit peut suffir à réduire la sensation de jambes lourdes le lendemain

Faites de l’exercice : activez votre circulation sanguine en faisant un peu d’exercice. Allez-y doucement et concentrez-vous sur des mouvements qui font travailler vos jambes. Évitez de soulever des poids, car cela impliquerait un envoi massif de sang vers les muscles.

Portez des bas de contention : l’insuffisance veineuse est un problème de plus en plus répandu et les Français en souffrent de plus en plus jeunes. Comme les principales concernées sont les femmes, de célèbres marques ont développé des bas de contention élégants qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à des collants classiques.

Le drainage lymphatique : un traitement efficace pour les jambes lourdes

Le massage drainant, aussi appelé massage lymphatique ou drainage lymphatique, est un massage qui permet de relancer la circulation sanguine et lymphatique. L’objectif de ce massage est de stimuler l’organisme pour créer un « appel » qui va activer la circulation du sang et des lymphes. C’est le massage le plus efficace dans le cas des jambes lourdes, car il combat directement les conséquences de l’insuffisance veineuse.

Cependant, il ne s’agit pas d’un massage miracle. Il ne réglera pas votre problème d’insuffisance veineuse. Il est important de le pratiquer chez des personnes qualifiées, mais il ne s’agira jamais d’un soin ou d’une solution médicale. C’est donc une très bonne solution, mais seulement pour combattre la sensation des jambes lourdes.

En cela, il n’est jamais décevant. C’est un massage efficace. On en ressort avec les jambes beaucoup plus légères et parfois même l’impression de flotter dans ses vêtements, comme s’ils étaient soudainement plus larges. On utilise aussi souvent le massage lymphatique dans les cures d’amaigrissement. Il faut beaucoup boire après une séance, car le processus d’élimination ayant été stimulé, vous irez beaucoup aux toilettes.

Les bienfaits supplémentaires du massage des mollets

La zone inférieure des jambes est la plus concernée par l’insuffisance veineuse. D’ailleurs, c’est la zone la plus douloureuse lorsque l’on a les jambes lourdes. Or, le mollet y occupe la position du groupe musculaire le plus imposant. Une insuffisance veineuse et les jambes lourdes impliquent donc souvent que le mollet soit mal irrigué. D’ailleurs, l’irrigation du mollet est l’une des raisons de la disparition de la sensation des jambes lourdes pendant l’effort.

Voilà pourquoi il est possible de faire passer la sensation des jambes lourdes en s’occupant de ses mollets. Vous pouvez le faire vous-même en explorant vos muscles avec vos pouces. En appliquant des pressions légères, repérez les points de tensions les plus importants. Ensuite, appliquez une pression de plus en plus forte sur ces points. Arrêtez-vous juste avant la douleur et n’oubliez pas de faire tout le muscle. Vous pouvez aussi utiliser des gels fraîcheur pour gagner en efficacité.

Si vos mollets vous font trop souffrir et que vous n’arrivez pas à les masser vous-mêmes, vous pouvez aussi demander l’aide d’une masseuse certifiée et professionnelle. Les mollets sont une zone particulièrement tendue qu’il est très agréable de se faire masser. Un massage des mollets bien mené peut également lutter contre les jambes lourdes.

Les bienfaits du sport sur les jambes lourdes

L’activité physique et le sport en général augmentent le rythme cardiaque. Cette augmentation du rythme cardiaque permet de limiter les risques de stase veineuse en augmentant la vitesse de circulation. De plus, le sport permet de maintenir la tonicité musculaire des jambes sur le long terme. Ainsi votre retour veineux et meilleur et les risques d’insuffisance diminuent.

De plus, environ 80 % des veines que l’on trouve dans les jambes sont à l’intérieur des muscles. C’est donc en activant nos muscles que l’on va permettre au sang de mieux circuler. En revanche, on évitera la musculation, car porter des poids provoque un afflux sanguin dans le muscle. L’évacuation du sang peut ensuite prendre plusieurs jours (on appelle cela la congestion). En cas d’insuffisance veineuse, on renforcerait donc la stase veineuse.

À la place, on choisira des sports plus doux comme la marche rapide avec des chaussures adaptées. C’est d’ailleurs l’une des solutions les plus recommandées pour lutter contre les jambes lourdes. Sinon, on conseille également fortement le vélo ou la natation (et n’importe quel sport aquatique). Enfin, les sports comme le yoga ou la gymnastique douce sont très bons pour le système veineux et luttent efficacement contre les jambes lourdes.

Après l’effort, pensez au massage sportif

Si vous souffrez d’insuffisance veineuse et que vous supportez mal la sensation des jambes lourdes au quotidien, le sport est une bonne idée. Cependant, l’activation musculaire ne permet pas toujours une circulation idéale. Effectivement, en exigeant plus de sang pour fonctionner à haut régime, le muscle l’invite à stagner dans la région concernée.

Voilà pourquoi il est intéressant de faire un massage du sportif après son activité physique. Cela vous permettra de bénéficier des avantages du sport sur le système veineux, sans craindre de stimuler la stase veineuse. Le massage sportif vous permettra de récupérer plus facilement et plus rapidement en prenant soin de vos muscles et de votre circulation.

Par ailleurs, vous pourrez facilement trouver une praticienne bien-être qui propose aussi des massages à faire avant l’effort. Ils permettent de se préparer à une épreuve, d’augmenter ses performances et d’améliorer la récupération.

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est un trouble dont souffrent certaines personnes atteintes d’insuffisance veineuse. On le désigne comme un trouble chronique caractérisé par des picotements ressentis dans les membres inférieurs et le besoin irrésistible de bouger. Il survient surtout le soir et la nuit. Il perturbe donc énormément le sommeil de ceux qui en souffrent.

Ces symptômes extrêmement désagréables sont aussi qualifiés d’« impatiences ». Ils s’accompagnent généralement des sensations suivantes :

Picotements

Sensations de déchirement

Impressions de décharges électriques

Fourmillements

Tiraillements

Douleurs

Qu’est-ce qui provoque les impatiences ?

Certaines études pointent la possible responsabilité de l’insuffisance veineuse, mais c’est loin d’être la seule cause. En réalité, les raisons exactes de cette maladie restent mal connues. Ainsi, une origine génétique semble avoir été démontrée, tout comme le manque de fer et de dopamine dans l’organisme pourrait avoir leur responsabilité.

Par ailleurs, certaines maladies provoquent des symptômes proches des « impatiences », mais les médecins n’arrivent pas encore à déterminer s’il s’agit exactement du même type d’impatiences. Ainsi, le stress, la fatigue, la grossesse, une insuffisance rénale, la sclérose en plaques, le diabète et bien d’autres problèmes peuvent provoquer ce qui ressemble au syndrome des jambes sans repos.

Le syndrome des jambes sans repos peut-il disparaître ?

Aucun traitement ne permet actuellement de guérir le syndrome des jambes sans repos et les impatiences. En revanche, il ne touche que 8 % des Français. Parmi eux, seuls 2 % d’entre eux ressentent des « impatiences » plusieurs fois par semaine. La plupart des personnes qui en souffrent savent donc qu’il s’agit d’un moment désagréable à passer et qui ne survient qu’une fois de temps en temps.

Comment calmer les impatiences ?

Sans traitement médical officiel, les méthodes pour calmer les impatiences s’en remettent généralement aux soins manuels. Ainsi, un bon massage des jambes, que ce soit un drainage lymphatique ou un massage californien, semble souvent bien adapté.

Si vous n’avez pas de masseuse bien-être à disposition, la meilleure solution reste de se lever pour aller marcher une petite demi-heure. Vous pouvez aussi essayer de faire un peu de stretching et d’étirer vos jambes le mieux possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *