Dérivé de l’anglais « honeymoon » qui désigne la lune de miel, la babymoon est un terme employé pour décrire un séjour ou un plaisir que s’offrent les futurs parents avant l’arrivée d’un enfant. L’idée, c’est évidemment de se reposer avant d’affronter la nouvelle vie de parents qui les attend. Parfois, la babymoon s’organise aussi juste après la naissance pour reprendre ses forces. Souvent offerte par la famille et les proches, la babymoon peut prendre la forme d’un week-end en amoureux ou d’un massage bien-être par exemple.

Qu’est-ce qu’une babymoon ?

La babymoon, c’est un moment précieux que s’offrent les futurs parents avant la naissance. Son premier objectif, c’est de donner un peu de calme au couple pour que chacun se repose et se prépare. L’accouchement est une épreuve particulièrement intense pour la mère. Le père doit alors prendre en charge toute la logistique qui entoure la naissance. Les parents auront donc besoin de toute l’énergie nécessaire.

En même temps, la babymoon permet de resserrer les liens du couple juste avant ou juste après la naissance. L’arrivée d’un enfant change la vie des parents. Surtout, elle vient chambouler l’équilibre du couple. L’histoire d’amour entre les deux parents doit donc évoluer et se réorganiser autour d’un troisième membre pour survivre. Profiter d’un temps intime et précieux avant ou après la naissance et donc essentiel.

Que faire pour sa babymoon ?

La babymoon est une tradition de plus en plus répandue. Il faut dire qu’elle répond à un besoin essentiel pour les futurs parents et leur couple. Quand elle est vécue après la naissance, elle permet aussi de retrouver un peu de calme et de s’extraire du tourbillon de la vie de jeunes parents. Cependant, face à l’enjeu qu’elle peut représenter, la babymoon peut poser un problème : quelle activité choisir ?

Effectivement, la vie de jeunes parents laisse peu de temps et de budget. Il faut donc bien choisir l’activité. Les plus chanceux pourront s’offrir un voyage d’une semaine, ou plus. Une babymoon qui demande une logistique importante, mais qui exige aussi de se séparer de son enfant longtemps. Un sacrifice que peu de parents sont prêts à faire.

Voilà pourquoi la plupart des couples s’offrent un simple week-end romantique. Une jolie chambre d’hôtel, un peu de tourisme dans une grande ville et des soins de bien-être sont donc la solution idéale. Plus précisément encore, les massages bien-être sont rapidement devenus l’activité la plus souvent choisie pour une babymoon.

Massage bien-être : une excellente idée de cadeau de babymoon

Que l’on décide de s’offrir soi-même une babymoon ou que l’on veuille l’organiser pour des proches, le massage bien-être est toujours une excellente idée. C’est une attention très appréciée qui permet aux futurs parents de se détendre et de recharger leur batterie. Par ailleurs, en prenant soin du corps, le massage améliore globalement le bien-être. Il élimine les tensions et facilite le sommeil réparateur.

De même, un massage a l’avantage de ne pas être trop contraignant. Une babymoon est une excellente idée, mais nous n’avons pas tous la possibilité de nous absenter tout un week-end. Un massage bien-être permet de profiter d’un moment de détente plus court. Un après-midi peut alors remplacer les bienfaits d’une semaine entière à la plage.

Enfin, il ne faut pas oublier qu’un massage bien-être peut parfaitement s’intégrer à un week-end en amoureux dans une grande ville, que ce soit Paris ou une autre capitale. Il est même possible d’organiser son week-end justement pour tester les services d’une praticienne bien-être en particulier que vous avez repéré sur Internet.

Pourquoi s’offrir une babymoon quand on est de futurs parents ?

Les futurs parents tout comme les jeunes parents sont soumis à beaucoup de stress. Pendant la grossesse, la maman subit la fatigue et de nombreuses douleurs. Le poids de l’enfant provoque des douleurs musculaires parfois importantes, dans le dos et ailleurs. De même, un futur père présent prend en main de nombreux aspects logistiques pour en décharger sa femme. Son stress et sa fatigue augmentent inévitablement.

Or, les choses ne s’arrangent pas vraiment après la naissance. Le corps de la mère met un peu de temps à se remettre de cette épreuve. Résultat, les douleurs ne disparaissent pas d’un claquement de doigts. Quant au père, son sommeil aussi est atteint par l’arrivée d’un nouveau-né. La vie de parent est un cadeau précieux, mais c’est aussi une expérience épuisante.

Face à ces épreuves à venir, il est essentiel que les parents s’offrent un moment hors du temps, rien que pour eux. Juste avant ou juste après la naissance, c’est une opportunité rêvée de recharger ses batteries. Plus encore, c’est aussi le moment idéal pour prendre soin de son couple. La naissance d’un enfant est une épreuve pour votre histoire d’amour aussi. Ménager un espace pour une intimité amoureuse est donc primordial. Vous êtes parents, mais vous restez aussi amants.

Quand s’offrir une babymoon ?

Dans le tourbillon de sentiments, d’expériences et d’obligations qu’est l’arrivée d’un enfant, il est difficile de savoir quand s’offrir une babymoon. Avant ou après la naissance ? Pour trouver une réponse à cette question, il faut d’abord savoir ce que vous comptez faire pour votre babymoon.

Si vous partez en week-end ou en vacances, une fin de grossesse limite considérablement vos déplacements et vos activités possibles. Juste après la naissance, vous aurez probablement envie de rester proche de votre enfant. Il sera donc difficile émotionnellement de s’éloigner longtemps. C’est sans doute pour cela qu’un massage bien-être apparaît généralement comme la solution idéale.

Il n’y a pas de solution parfaite. Partir avant la naissance est moins reposant pour la mère, mais partir après la naissance peut être une source d’angoisse. En revanche, un massage aura autant de bénéfices avant ou après, alors pourquoi ne pas faire les deux ?

Faut-il parler de sa babymoon à son médecin ?

Il est très important que vous parliez de votre babymoon à votre médecin si elle intervient avant la naissance. Expliquez-lui exactement ce que vous avez prévu de faire et demandez-lui s’il y a la moindre contre-indication. Toutes les grossesses ne se passent pas de la même manière. Quelque chose qui n’est pas contre-indiqué habituellement pourrait l’être pour vous.

Après la naissance, ce n’est pas aussi important. Néanmoins, rien ne vous empêche d’en toucher deux mots à votre médecin. C’est un conseil valable surtout si vous prévoyez des activités un peu hors du commun. Si vous en restez à un week-end en amoureux et un massage bien-être, alors vous ne devriez pas avoir de problème particulier.

Massage prénatal : les bienfaits d’un massage pour une femme enceinte

Le massage prénatal, aussi appelé massage spécial grossesse, est proposé par de plus en plus de praticiennes bien-être. Il a de nombreux bienfaits qui permettent d’alléger les douleurs et les difficultés que rencontrent toutes les femmes enceintes. Surtout, il est parfaitement adapté à toutes les périodes de la grossesse.

Le massage prénatal est idéal pour la détente

Son premier bienfait le plus évident, c’est celui de vous offrir un moment de détente. La grossesse pèse lourdement sur le corps de la femme. Elle s’accompagne aussi de nombreuses angoisses et d’une anxiété d’anticipation fréquente. Le massage bien-être permet d’alléger ce fardeau.

Un massage prénatal prend soin du corps de la femme enceinte. Il traite donc directement les tensions et les douleurs. Quand il est bien pratiqué, il les diminue considérablement. Parfois, il parvient même à les faire disparaître.

Traiter ces douleurs permet également de diminuer l’anxiété et le stress. Le sentiment généralisé de bien-être permet alors de limiter la réapparition des tensions. Pratiqué plusieurs fois au long de la grossesse, le massage prénatal est un excellent accompagnement. Il semblerait même qu’il facilite l’accouchement en limitant les tensions du corps qui peuvent le gêner.

Le massage favorise le sommeil chez la femme enceinte

Un autre avantage conséquent du massage pendant la grossesse, c’est qu’il permet à la femme enceinte de retrouver un meilleur sommeil. Effectivement, la période de gestation affecte considérablement la qualité du sommeil. Le dernier trimestre est particulièrement éprouvant en la matière. D’autant plus que cela intervient au moment où la fatigue de la grossesse est la plus intense.

Cette dégradation du sommeil est liée au stress, aux mouvements du bébé et au chamboulement hormonal de la grossesse. La femme enceinte a souvent un taux de cortisol trop élevé. Le massage, en offrant un moment de relaxation, diminue les tensions et le stress, mais aussi le taux de cortisol dans le sang. Mieux encore, il favorise la sécrétion de dopamine (hormone du bonheur) et de mélatonine (hormone du sommeil). Il est donc efficace contre la fatigue et les insomnies.

Une amélioration de la circulation sanguine

Un des bienfaits les plus recherchés dans le massage bien-être prénatal, c’est son action drainante. En stimulant la circulation sanguine et le système lymphatique, le massage a de nombreuses conséquences positives sur le corps de la femme enceinte.

Effectivement, le massage prénatal est idéal pour lutter contre le symptôme des jambes lourdes extrêmement fréquent chez les femmes enceintes. Il peut également parfois permettre de diminuer les œdèmes dont il est courant de souffrir pendant la grossesse. Enfin, il permet aussi de diminuer l’apparition des nombreuses crampes musculaires que provoque la gestation.

Par ailleurs, le massage prénatal permet également d’améliorer la récupération après l’accouchement. En prenant soin du système lymphatique, il accélère l’élimination nécessaire pour récupérer sa silhouette. Bien sûr, il faut l’accompagner d’une alimentation saine et de la reprise progressive d’une activité physique après la naissance de l’enfant.

Une action en profondeur sur les muscles

La grossesse est particulièrement dure pour les muscles du corps de la femme enceinte. Le poids qu’elle doit porter en permanence a des impacts majeurs sur la santé de ses muscles. Quelle que soit la position, porter un enfant pèse sur son organisme. Résultat, les muscles se crispent et des douleurs très fortes apparaissent.

Avant la naissance ou juste après, le massage bien-être permet de prendre soin des muscles et de les aider à récupérer. C’est un soutien essentiel dont les femmes enceintes ne peuvent plus se passer après l’avoir essayé.

Les bienfaits du massage prénatal pour le bébé

Toutes ces conséquences bénéfiques du massage prénatal sur la maman ont évidemment des répercussions sur le bébé qu’elle porte. Le sentiment de bien-être, la détente et la sécrétion d’hormones du bonheur sont transmis à l’enfant. Or, une grossesse heureuse et sans tension favorise la bonne santé de l’enfant.

Beaucoup de femmes enceintes témoignent même avoir senti leur enfant bouger différemment pendant le massage. Beaucoup de bébés donnent des coups dans le ventre, mais ils sembleraient qu’ils soient plus doux et plus amples pendant le massage. Des femmes habituées aux mouvements brutaux de leurs bébés ont été surprises par la douceur qu’il témoignait pendant le massage.

Pourquoi le massage diminue-t-il les nausées de grossesse ?

C’est une question souvent posée : un massage peut-il aider à gérer les nausées de grossesse ? Oui, effectivement, il le peut. Pourquoi ? Parce que ces nausées sont notamment provoquées par les tensions importantes que le début de la grossesse provoque. Même si vous l’ignorez encore, votre corps sent cette transformation majeure advenir.

En réaction, il se tend et votre système digestif gère plus difficilement sa tâche. Cela peut provoquer les fameuses nausées de grossesse. Pour les vaincre, il existe de nombreuses astuces. Elles consistent principalement à éviter les aliments trop gras et trop sucrés, tout comme les odeurs trop fortes. Le massage bien-être est également une de ces astuces puisqu’il permet de diminuer les tensions à l’origine de ces nausées.

À quel mois arrête-t-on le massage prénatal ?

Beaucoup de salons de massage et de praticiennes bien-être refusent de masser les femmes enceintes pendant le premier trimestre. C’est la crainte de provoquer une fausse-couche qui serait à l’origine de ce refus très répandu. Il est donc difficile pour une femme enceinte de se faire masser avant le deuxième trimestre.

Ensuite, plus la grossesse progresse, plus le massage devient efficace et bienfaisant. Certaines mamans craignent l’apparition de contraction pendant le massage. Pourtant, elles sont assez normales et sans conséquences. Elles sont dues à la sécrétion d’ocytocine que provoque la stimulation de certaines zones érogènes (ou devenues érogènes le temps de la grossesse). Néanmoins, il faut y rester attentif, car des contractions trop rapprochées sont un problème médical. Il faut donc aller voir un médecin.

En théorie, il n’y a donc pas de moment à partir duquel le massage devient interdit pendant la grossesse. Si vous trouvez une masseuse compétente et expérimentée, elle pourra vous masser tous les jours pendant les neuf mois. Sachez toutefois qu’il n’existe pas de diplôme officiel pour le massage prénatal. Seulement quelques certifications officieuses qui sont demandées par certaines compagnies d’assurance.

Quel massage faire après 8 mois de grossesse ?

Pouvoir se faire masser pendant toute la grossesse est une aubaine. Néanmoins, il faut d’abord trouver une masseuse bien-être qui accepte de nous masser. Ensuite, il faut également choisir un massage adapté.

D’une manière générale, on préférera des massages qui n’intègrent pas l’usage d’huiles essentielles pendant toute la période de grossesse. D’une manière générale, pendant la grossesse, il faut éviter les cosmétiques et les produits avec des listes d’ingrédients incompréhensibles.

Enfin, à partir de huit mois de grossesse, on choisira généralement un massage précisément adapté aux femmes enceintes. Ce genre de massage permet de s’occuper du dos sans avoir à s’allonger sur le ventre. Il prend également en compte tous les problèmes typiques des femmes enceintes : jambes lourdes, œdèmes, problèmes de circulation, etc.

Massage postnatal : quel massage choisir après la grossesse ?

Après la naissance, la maman est souvent débordée. Pourtant, c’est aussi un moment essentiel pour prendre soin de soi. Les tensions de l’accouchement sont encore nombreuses, la fatigue des nuits incomplètes s’installe et le corps rencontre souvent des difficultés pour récupérer. Un massage postnatal est donc le cadeau idéal à faire à une jeune maman, surtout si on prend en charge le baby-sitting.

Alors, quel massage choisir après l’accouchement ? En fait, tous les massages présentent des bienfaits profitables pour une jeune maman. Néanmoins, il est préférable de cibler certains besoins particuliers avec des soins précis.

Ainsi, on conseillera surtout les massages suivants :

  • Massage deep-tissue pour relâcher les tensions

  • Massage shiatsu pour dénouer les muscles

  • Réflexologie plantaire pour relancer l’organisme

  • Massage drainant, aussi appelé massage lymphatique, pour relancer le système lymphatique, réduire la rétention d’eau, limiter la cellulite, prendre soin de la peau et redonner de l’énergie

Les bienfaits d’un massage après la grossesse

Les bienfaits d’un massage après l’accouchement sont très nombreux. C’est un fait rarement pris en compte, mais le post-partum dure généralement entre six mois et un an selon les personnes. Cela veut dire que le corps de la jeune maman met de nombreux mois à se remettre de l’épreuve de l’accouchement.

Le massage bien-être peut accompagner ce processus de récupération. D’abord, parce qu’il permet de détendre globalement le corps. En éliminant les tensions, il améliore la qualité du sommeil réparateur. Ensuite, parce que le massage permet également de stimuler l’organisme chamboulé par la grossesse. Il accélère donc la récupération de tout le corps. Enfin, parce qu’un massage est bon pour le moral et permet de lutter contre la déprime liée au changement hormonal.

Le massage bien-être pour lutter contre le baby-blues

Le baby-blues, aussi appelé dépression post-partum, est un problème très répandu et encore trop souvent tabou. La science, la médecine et les médias s’en sont emparé, mais les jeunes mères ont encore du mal à admettre cette déprime. Bien souvent, elles se sentent coupables de ne pas être heureuses, craignant d’être de mauvaises mères qui n’aiment pas suffisamment leur enfant.

Pourtant, la dépression post-partum n’a rien à voir avec l’amour que l’on porte à son enfant. C’est davantage une affaire d’hormones et de fatigue. Après l’accouchement, l’organisme est comme vidé. L’intensité de l’expérience laisse place à la fatigue et au sentiment de vacuité. De plus, la grossesse et l’accouchement ont intensément surchargé tous les récepteurs du cerveau. Ce vide qui suit la naissance est donc propice à la dépression.

Dans ce cadre bien spécifique, le massage bien-être est d’un grand secours. Non seulement il aide l’organisme à se relancer, mais il favorise aussi la détente, le plaisir, le bonheur et la sécrétion d’hormones qui leur sont essentielles. Il peut donc accompagner efficacement la jeune maman alors qu’elle traverse une période parfois difficile.

Drainage lymphatique : un massage pour maigrir après la grossesse

Une partie de la dépression post-partum de certaines femmes peut parfois s’expliquer en partie par un rapport compliqué à leur corps. Après la grossesse, le corps a besoin de temps pour récupérer et éliminer les stigmates de la gestation. Le ventre, les cuisses et les fesses sont souvent moins fermes. Le corps a du mal à redevenir comme avant et la rétention d’eau et de gras favorise l’apparition d’œdèmes et de cellulite.

Les jeunes mamans sollicitent souvent le massage lymphatique pour ses vertus drainantes. Quand il est pratiqué tôt après l’accouchement et suffisamment fréquemment, il peut faire des miracles. Il relance le système lymphatique et permet donc d’accélérer l’élimination. Il permet également de tonifier le corps et la peau. Enfin, il s’attaque assez efficacement à la cellulite.

Pour retrouver sa silhouette après la grossesse, le massage lymphatique est celui que l’on conseille le plus souvent aux jeunes mères.

Babymoon : profiter d’un voyage pour se faire masser

Si vous êtes une habituée des salons de massage de votre ville ou de votre quartier, la babymoon est l’occasion rêvée d’aller découvrir une nouvelle praticienne pendant un voyage. Il n’est pas nécessaire de partir au bout du monde pour une expérience nouvelle et stimulante. Chaque masseuse a son propre style et profiter d’un week-end à Paris ou dans une grande ville est idéal pour en découvrir un nouveau.

C’est aussi une manière originale de faire du tourisme. Explorer les commerces et leurs spécificités locales est déjà fréquent. Alors, pourquoi ne pas le faire avec les praticiennes bien-être ? Peut-être découvrirez-vous un nouveau rendez-vous incontournable lors de vos week-ends à Paris.

Où trouver un bon massage bien-être à Paris ?

La capitale regorge de masseurs et masseuses bien-être de talent. D’ailleurs, aucun quartier n’est particulièrement réputé en la matière.

En revanche, on conseille souvent de s’éloigner des quartiers trop touristiques qui s’adressent aux étrangers peu regardants ou maîtrisant mal la langue. Sans faire de généralité déplacée, c’est souvent dans ces quartiers que l’on trouve un rapport qualité-prix médiocre.

Enfin, vous pouvez profiter de votre venue pour visiter des quartiers moins connus et plus authentiques. En vous aidant des moteurs de recherche les plus célèbres, vous trouverez facilement une praticienne bien-être avec une excellente réputation et qui propose le massage que vous recherchez.

Combien coûte une séance de massage bien-être à Paris ?

À Paris, le prix d’un massage d’une heure varie généralement entre 50 et 100 € en 2021. Néanmoins, il est possible de trouver des massages beaucoup plus chers dans les palaces de la capitale ou dans ses quartiers les plus riches.

Par ailleurs, sachez que le prix d’un massage varie évidemment selon sa durée et la technique employée. Un massage plus complexe, plus appuyé et plus fatigant pour la masseuse vous sera toujours facturé un peu plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *