L’huile de ricin compte parmi les huiles végétales non alimentaires les plus connues. On l’utilise depuis plus de 6 000 ans, pour faire du savon, des cosmétiques, mais aussi pour alimenter les lampes à huile. Aujourd’hui, on loue surtout ses bienfaits capillaires puisqu’elle renforcerait les cheveux et accélérerait la pousse de la barbe. Alors, qu’en est-il vraiment ?

Quels sont les bienfaits de l’huile de ricin ?

Si on utilise l’huile de ricin depuis plus de 6 000 ans, c’est parce qu’elle est polyvalente et qu’elle a de nombreuses vertus. Certes, sa plus forte utilisation, en termes de quantité, concerne surtout sa nature de combustible dans les lampes à huile. Néanmoins, l’huile de ricin a aussi toujours servi à prendre soin du corps. En effet, ses bienfaits médicinaux et cosmétiques sont nombreux.

Ses vertus anti-inflammatoires

L’huile de ricin aurait d’importantes vertus inflammatoires. Ces bienfaits seraient particulièrement utiles pour soulager les articulations douloureuses souffrant d’inflammation. L’huile de ricin s’applique simplement à la main sur l’articulation douloureuse. Idéalement, on chauffe légèrement l’huile en la frottant entre ses mains.

L’huile de ricin n’est pas un remède miracle, mais certaines études tendent à démontrer son efficacité pour lutter contre les douleurs articulaires. Elle serait surtout efficace pour soulager les crises.

Ses vertus contre l’arthrose

On entend fréquemment parler de l’efficacité de l’huile de ricin contre l’arthrose. Beaucoup de personnes semblent considérer que sa potentielle efficacité contre les inflammations articulaires en fait une bonne solution contre les douleurs liées à l’arthrose. Pourtant, l’arthrose n’est pas une inflammation, mais un effritement et une disparition progressive du cartilage.

Rien ne permet donc d’affirmer que cette huile serait efficace pour lutter contre les douleurs dues à l’arthrose. Bien sûr, si vous l’utilisez et si vous la trouvez efficace, rien ne doit vous empêcher d’arrêter. Le fait qu’aucune étude scientifique ne permette de faire un lien clair n’interdit pas de croire en son efficacité, même si elle relevait de l’effet placebo.

Un bon remède contre la cellulite et les jambes lourdes

Une autre vertu souvent énoncée parmi les bienfaits de l’huile de ricin serait sa capacité à stimuler le système lymphatique. Elle aurait donc une action drainante qui réduirait la sensation des jambes lourdes, notamment en été. Bien sûr, la stimulation du système lymphatique permet également de lutter contre la cellulite. C’est ce qui fait la popularité du massage drainant lymphatique.

On peut donc employer l’huile de ricin comme base pour une huile de massage pour un massage drainant lymphatique et ainsi améliorer encore un peu plus les résultats obtenus.

Huile de ricin et visage : pour lutter contre l’acné

Comme une grande partie des huiles végétales, l’huile de ricin est excellente pour la peau. D’abord, parce qu’elle est très hydratante, mais aussi parce qu’elle contient beaucoup d’acides gras (oméga 6 et 9) et de vitamine E. C’est donc un excellent soin de beauté pour les peaux sèches.

Surtout, l’huile de ricin serait très efficace pour lutter contre l’acné. En fait, l’acné prolifère sur les peaux grasses où le sébum modifie le pH en l’acidifiant, ce qui permet la prolifération des bactéries. Beaucoup de traitements anti-acnéiques cherchent alors à assécher la peau, avec toutes les conséquences négatives que cela peut avoir.

De son côté, l’huile de ricin est grasse et elle hydrate la peau efficacement. Cependant, elle permet aussi de rétablir le pH de la peau en le rendant plus neutre. La prolifération des bactéries serait donc considérablement ralentie. Associée à une bonne hygiène, cette huile permettrait donc de lutter contre de nombreux problèmes de peau : acné, psoriasis, eczéma, etc. Sans faire de miracle, elle améliorerait la santé de la peau à moyen terme.

Ses bienfaits sur les cheveux, les cils, les sourcils et les ongles

Apparemment, l’huile de ricin serait très efficace pour renforcer les cheveux. Elle doit cette vertu, semble-t-il, aux nombreux minéraux qu’elle contient, ainsi qu’à la vitamine E. Pour profiter de ses bienfaits, vous n’avez qu’à l’appliquer en masque après l’avoir coupé avec un volume d’huile d’olive pour deux volumes d’huile de ricin. Appliquez-la le soir en massant longuement le cuir chevelu, puis laissez reposer toute la nuit.

Ces vertus de l’huile de ricin auraient aussi un impact sur la force et la pousse de nos cils et de nos sourcils. On en applique un peu le soir avec un peigne à cils et on laisse reposer toute la nuit. Le lendemain, on nettoie avec un démaquillant. Après plusieurs semaines de cette routine beauté, les cils et les sourcils seraient plus forts. L’huile de ricin permettrait même de combler certains trous disgracieux, notamment dans les sourcils. Attention néanmoins à ne pas vous en mettre dans les yeux !

Enfin, l’huile de ricin renforcerait également les ongles. Vous n’avez qu’à les tremper dix minutes par semaine dans l’huile de ricin pour obtenir des ongles plus forts et plus éclatants.

Des vertus fascinantes, mais qui n’ont malheureusement pas d’étude scientifique sérieuse pour les soutenir. Malgré cela, les témoignages en leur faveur sont nombreux et rien ne vous empêche d’essayer ces astuces beauté. L’huile de ricin coûte toujours moins cher que certains produits de beauté chimiques !

Huile de ricin et constipation

L’huile de ricin aurait également de nombreuses vertus pour le système digestif. Elle permettrait de lutter contre les crampes et les spasmes typiques des règles douloureuses. En l’appliquant doucement avec les mains sur le ventre, on se contente de faire des cercles lents et larges dans le sens des aiguilles d’une montre. On peut le faire pendant dix minutes, deux à trois fois par jour.

On recommande aussi parfois l’huile de ricin contre la constipation. Le massage peut faire l’affaire, mais c’est moins efficace que le fait d’avaler d’autres huiles. Cette huile est un purgatif très fort quand on l’avale. Tellement fort qu’on le déconseille strictement ! L’huile d’olive, en revanche, ne donne des diarrhées importantes que quand elle est consommée en excès. Pour une constipation légère et gênante, une ou deux cuillères d’huile d’olive peuvent faire l’affaire.

Bien sûr, si vous souffrez régulièrement de constipation, consultez un médecin. Ne jouez pas les apprentis sorciers en avalant des huiles conseillées sur Internet par un inconnu !

L’huile de ricin fait-elle vraiment pousser la barbe ?

Parmi les vertus supposées de cette l’huile, on cite souvent d’abord le fait qu’elle fasse pousser la barbe. D’ailleurs, aujourd’hui, cette huile est surtout connue sur Internet pour l’usage que certains hommes en font. Généralement, ils utilisent pour faire pousser leur barbe et pour combler les trous qu’elle peut avoir. Alors qu’en est-il vraiment ?

L’huile de ricin a effectivement des effets très positifs sur la barbe. D’abord, elle hydrate la peau et les poils. Elle limite donc les démangeaisons typiques chez les barbus ainsi que les pellicules dans la barbe. Les poils sont aussi plus soyeux, plus souples et plus doux. La barbe est également plus brillante, ce qui donne une impression de bonne santé qui change le visage.

Enfin, l’huile de ricin ferait également pousser les poils plus vite. Avec une pousse plus rapide et des poils en meilleure santé, l’huile vous aide donc théoriquement à avoir une barbe plus longue. En revanche, cette huile ne permet absolument pas de faire apparaître des poils là où vous n’en avez pas. Elle est donc inutile contre les trous de barbe.

En fait, seule votre génétique est responsable des poils que vous avez ; de leur emplacement, de leur couleur, de leur épaisseur et de leur longueur. Les informations qui caractérisent le poil sont contenues dans le bulbe. Raser un poil ne touche pas le bulbe et ne modifie donc pas la nature du poil malgré une croyance populaire solide. Si une partie de votre peau n’a pas de bulbe, elle ne sera jamais couverte de poils, quels que soient vos efforts. L’huile de ricin ne peut pas faire apparaître de poil.

Est-ce que l’huile de ricin fait pousser les cheveux ?

Puisqu’on vante souvent l’effet de l’huile de ricin contre les trous de barbe, on vante aussi souvent ses bienfaits contre les problèmes de chute de cheveux. Comme pour la barbe, l’huile ne fait pas de miracle, mais elle a des vertus scientifiquement et empiriquement prouvées.

D’abord, elle permet effectivement de solidifier vos cheveux, d’accélérer leur pousse et de prolonger leur durée de vie. Si vous souffrez d’une chute excessive et temporaire de cheveux, l’huile de ricin peut vous aider à retrouver une chevelure normale plus rapidement. À cela s’ajoutent évidemment tous les bienfaits esthétiques : cheveux soyeux et brillants, par exemple.

En revanche, puisque l’huile de ricin est incapable de combler des trous de barbe, elle ne peut rien faire contre une chute de cheveux hormonale. La calvitie, par exemple, ne réagit pas du tout à cette huile. La perte de cheveux définitive chez l’homme correspond à l’atrophie des bulbes. Certains disparaissent définitivement, d’autres ne parviennent plus à produire autre chose qu’un cheveu très fin, très court et presque transparent.

L’huile de ricin n’a aucun pouvoir sur le bulbe et ne peut rien faire contre cette dégénérescence hormonale.

Les dangers de l’huile de ricin

L’huile de ricin ne présente pas de danger particulier quand elle est utilisée par voie cutanée. On recommande néanmoins de ne pas l’appliquer en excès, car elle est très visqueuse et peut être difficile à nettoyer. Parfois, on préférera même la mélanger à d’autres huiles végétales pour qu’elle soit moins pénible à retirer. D’autant plus que si vous ne lavez pas bien l’huile après l’avoir utilisée, vous risquez de boucher vos pores et d’abîmer votre peau jusqu’à perdre les bénéfices de l’huile.

En fait, le seul danger de cette huile, c’est sa consommation alimentaire. Comme nous le disions plus tôt, cette huile est un purgatif très puissant. Elle peut provoquer des brûlures et des crampes d’estomac. Surtout, elle donne des diarrhées parfois si importantes qu’elles provoquent une déshydratation pouvant être dangereuse pour la santé. Ne consommez donc jamais d’huile de ricin par voie orale, même en petite quantité.

Notons également que le ricin, la plante à l’origine de l’huile, est utilisée pour produire de la ricine. Il s’agit d’un agent toxique très puissant qui fut mêlé à quelques affaires sordides d’empoisonnements politiques pendant la Guerre froide. L’huile n’est pas toxique, mais sa consommation alimentaire est prohibée pour une bonne raison. De plus, on évitera de prendre de longs bains d’huile de ricin et de s’en couvrir quotidiennement de la tête aux pieds.

Est-elle dangereuse pour les yeux ?

Un peu plus tôt, nous vous avons vivement conseillé de faire attention à ne pas vous mettre de l’huile de ricin dans les yeux. Rassurez-vous, ce n’est pas parce qu’elle serait dangereuse. Si une goutte venait à vous toucher l’œil, vous ne ressentiriez aucune douleur. En revanche, sa forte viscosité pourrait vous offrir une sensation désagréable et quelques démangeaisons. À appliquer dans les cils avec précision donc, c’est-à-dire un peigne à mascara.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.